Infinite Love, #1 : Nos infinis chaos ~ Alfreda Enwy

sans-titre-1

Résumé :

« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.
Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…
— Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »

Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de 4 ans, aussi charmant que son père, ne vienne perturber cette dernière règle.
Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau…

Ed. Milady – Collection Emma
11 janv 2017 – 323 pages
Ebook : 9.99 EUR / Broché : 20 EUR (Impression à la demande)


Mon avis :

J’ai découvert Alfreda Enwy grâce à sa saga bit-lit « Les Chroniques de Néliel », retrouvé ensuite sur Wattpad avec ses « Infinis Chaos », j’avais très hâte qu’elle se fasse de nouveau éditer pour retrouver sa plume que j’adore. J’aurais voulu attendre une sortie poche pour pouvoir me lancer dans ce premier tome mais je n’ai pas pu résister très longtemps. Et j’ai bien fait car bien évidemment, ce fût un réel coup de cœur !

J’ai aimé l’histoire autant que les personnages, j’ai adoré la relation entre Nate et Dylan qui se développe petit à petit, sans précipitation. Il y a une certaine alchimie entre eux, un chaos qui ne cherche qu’à se déchainer et qui nous met dans une certaine attente. C’est beau, authentique et remplis d’émotions. Les autres personnages qui les entourent sont tout aussi attachants et j’attends d’ailleurs l’histoire d’Ash et Marlow avec une grande impatience !

L’histoire en soit, n’est pas tellement originale mais la plume de l’auteur additionnée à pleins de petits détails, notamment Kyle, font qu’on ne peut dévorer cette histoire en quelques heures. Il y a beaucoup de douceur qui se dégage du livre mais aussi des touches d’humour qui apportent une certaine légèreté au récit face au passé de nos héros et une passion folle entre Nate et Dylan, malgré les barrières de cette dernière. J’ai été touchée par l’histoire de Dylan et le lien qui unis Nate et Kyle. On ne peut que ressortir avec un léger sourire aux lèvres face à ce trio.

L’auteur nous offre une histoire forte et touchante avec des personnages aussi sexy qu’attachants. Des sourires, des larmes, des frissons, une bonne dose d’alchimie et un beau chaos font de ce premier tome une belle pépite à découvrir. Que vous dire de plus si ce n’est que j’ai adoré ma lecture, que j’ai fondu d’amour pour Kyle, que je suis tombée amoureuse de Nate, que j’ai été impressionnée par le caractère de battante de Dylan et que je recommande à tous les fan de New Adult de foncer lire ce roman !

~~~~~~
« Mais Nate.. Nate n’était pas comme les autres. Aussi bien physiquement que mentalement. Ses mots transperçaient le bouclier que d’autres arrivaient à peine à érafler et sa présence éclipsait tout, absolument tout. »
~~~~~~
jess

2 réflexions sur “Infinite Love, #1 : Nos infinis chaos ~ Alfreda Enwy

  1. Pingback: Bilan du Mois ~ Janvier 2017 | Book and Cie

  2. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? ~ 22 | Book and Cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s