Comment hurler à la lune ~ Eli Easton

sf

Résumé :

Le shérif Lance Beaufort ne laissera pas les fauteurs de troubles semer la pagaille dans sa ville, ça non ! Nichée au cœur des montagnes de Californie, Mad Creek renferme bien des secrets, comme le fait que ses habitants sont en majorité des transcendés – des chiens qui ont reçu le pouvoir de se transformer en humain. Venant d’une famille de border collies, Lance est le protecteur idéal.
Tim Weston, lui, est à la recherche d’un refuge. Après avoir appris que son patron lui avait volé les brevets pour les hybrides qu’il avait élaborés, Tim a quitté son travail à la pépinière. On lui propose alors de loger dans un chalet à Mad Creek. Un nouveau départ pour le jeune homme. Mais le timide jardinier n’est pas très doué pour se faire des amis et paraît suspect auprès de ceux qui ne le connaissent pas, en particulier si ce sont de beaux mecs virils comme le shérif Beaufort.
Lance trouve ce nouveau venu vraiment louche et – alors que la région est gangrenée par les trafiquants de drogue – il décide de s’en méfier. C’est le moment pour lui d’aller enquêter à sa manière. Une nuit, Tim percute un magnifique border collie noir avec sa voiture et décide de l’adopter. C’est le coup de foudre entre lui et le chien intérieur de Lance. Cependant, se faire passer pour un animal de compagnie ne va pas être de tout repos pour le shérif Beaufort.

Ed. Sidh Press
16 nov 2016 – 228 pages
Ebook : 4.99 EUR / Broché : 15 EUR


Mon avis :

Nous retrouvons le shérif Lance Beaufort, très protecteur, suspicieux, têtu et sur tout, c’est un Border Collie -un chien de berger pour celles et ceux qui ne savent pas ce que c’est. Il protège les transcendés des humains. Et puis nous découvrons Tim Weston : un jeune pépiniériste qui a fuit son ancienne vie. Il est très timide, et pas très bon pour se créer des nouveaux amis. Du coup, quand il prend peur en voyant le shérif, il ne fait qu’exacerber les instincts protecteurs de Lance. L’histoire démarre donc sur un quiproquo.

Les deux protagoniste n’étant pas des plus doués en relation humain, nous obtenons une jolie histoire bien sympathique, doux et mignonne -mais pas trop- avec un peu de danger.

Ce que j’ai apprécié dans cette histoire, ce sont les métamorphes qui ne sont pas des hommes loups-garous, pour une fois. Mais des chiens qui ont reçu « l’étincelle » grâce à l’amour de leur maître. Ainsi, ils leurs ont été permis de se changer en humain et se font nommer « transcendé ». L’auteur leurs a donné des traits humains mais avec quelques caractéristiques canines comme le coté joueur d’un chien.

Une autre chose que j’ai apprécié, c’est l’humour général de l’histoire mais encore plus celui de la maman du shérif qui est une véritable « mêle tout » et qui aime mettre son grain de sel pour que les choses avances comme elle le souhaite. Surtout quand il s’agit des affaires de son fils trop têtu à son goût.

Bref, une histoire sympathique dont je n’hésiterais pas à lire la suite, s’il y en a une de prévue. 

~~~~~~
seph1

Une réflexion sur “Comment hurler à la lune ~ Eli Easton

  1. Pingback: C’est Lundi, que lisez-vous ? ~ 22 | Book and Cie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s